www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Parasomnies arrow Bruxisme
24-05-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Bruxisme Convertir en PDF 

    Le bruxisme est un claquement ou grincement de dents pendant le sommeil. Celui ci peut être léger ou très fort ce qui peut nécessiter le port d'un appareil dentaire empêchant l'usure anormale des dents.

    Les grincements de dents peuvent être rythmiques ou continus et sont dus a une activité continue des muscles masticateurs de la mâchoire. Le bruxisme a surtout lieu durant le sommeil lent léger (stades 1 et 2). Le claquement de dent  est quelque chose de très stressant provoquant un bruit analogue a un écrasement de cailloux ou un grincement de parquet.

    C'est généralement le partenaire de lit qui va provoquer la consultation du spécialiste puisque le patient ne s'en rend pas vraiment compte. Ce n'est pas une maladie ou une pathologie, on la classe plus généralement dans les parasomnies mais lorsque ce bruxisme est gênant ou usant (pour les dents ou le voisin de lit) il faut essayer de le ralentir.

    Tout d'abord il faudra essayer de limiter les facteurs favorisant le bruxisme : tabac, alcool et psychostimulants (vraisemblablement en stimulant la voie dopaminergique), tout en augmentant le sport qui semble vraiment diminuer les bruits de grincements et claquements de dents via une augmentation du sommeil lent profond au dépend du sommeil lent léger.

Pour régler le problème on peut porter un appareil dentaire un plastique souple empéchant le contact entre nos dents du haut et du bas. (Comme pour les boxeurs!).

Un traitement pharmacologique est possible :

  • Benzodiazépines (diazepam, clonazepam, lorazepam)
  • relaxants musculaires (methocarbamol, cyclobezaprine)
  • agents dopaminergiques (L tryptophane, amitriptyline)
  • agents serotoninergiques (levodopa, bromocriptine, pergolide)
  • beta bloquants (propranolol)


 

 

Citations :

Certains hommes parlent pendant leur sommeil. Les conférenciers parlent pendant le sommeil des autres.
Alfred Capus 

 

Liens :

  Bruxisme du sommeil: aspects fondamentaux et cliniques
Bernard CHAPOTAT, Jian-Sheng LIN, Olivier ROBIN, Michel JOUVET(Lyon)
Journal de parodontologie & d'implantologie orale Vol. 18 N°3/99 - pp. 277 à 289

 

 

Dernière mise à jour : ( 14-04-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!