www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Pathologies rencontrées arrow ADHD
23-06-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



ADHD Convertir en PDF 

    ADHD est l´abréviation de l´expression anglaise pour Attention Deficit Hyperactivity Disorder et se traduit en français par Troubles du Déficit de l´Attention/Hyperactivité (TDAH).

    On dit souvent que l´ADHD est une affection qui rend l´enfant relativement agité. Ce n´est là qu´une partie des symptômes. L´ADHD se caractérise par la combinaison des symptômes suivants:

  • Hyperactivité: l´enfant est agité, ne parvient pas à jouer tranquillement, a des difficultés à rester assis, est toujours occupé, parle énormément, court beaucoup et s´énerve vite.
  • Impulsivité: l´enfant a du mal à attendre son tour, il interrompt souvent les autres, lâche souvent une réponse sans réfléchir, s´impose souvent aux autres, nie les ordres.
  • Déficit d´attention: l´enfant éprouve des difficultés à conserver son attention et sa concentration, il semble ne pas écouter, est facilement distrait, commet des erreurs par négligence, a du mal à organiser des tâches ou à les terminer; évite les tâches qui lui demandent de réfléchir; perd souvent ses affaires.

 

 

 

    Il arrive régulièrement que les enfants présentent de temps à autre quelques unes de ces caractéristiques, mais cela ne signifie pas pour autant que l´enfant souffre l´ADHD.  Les enfants souffrant d´ADHD présentent fréquemment et dans une mesure importante les symptômes précités, et ce, durant une période plus longue de leur développement.

    Outre les difficultés d´apprentissage, l´enfant souffrant d´ADHD est bien souvent confronté à des problèmes émotionnels et sociaux.  Il est rarement apprécié et fait souvent l´objet de moqueries ou de réactions négatives, affectant de la sorte sa confiance en soi et l´image qu´il a de lui.

    La littérature scientifique suggère que quelque 4 % des enfants en âge scolaire souffrent d´ADHD. Cela signifie que par classe moyenne, il existe au minimum 1 enfant atteint d´ADHD. Environ la moitié de ces enfants présentent des symptômes graves de la maladie. Le trouble se manifeste dès la prime enfance, par définition avant sept ans. Chez environ 50-60 % de ces enfants, l´ADHD se poursuit jusqu´à l´âge adulte.

    Les garçons atteints d´ADHD présentent plus souvent un comportement hyperactif et impulsif, tandis que les filles souffrent généralement de problèmes de concentration et d´attention. Etant donné que ceux-ci sont moins évidents à repérer qu´un comportement hyperactif et impulsif, il peut arriver que le diagnostic de l´ADHD soit moins vite établi chez les filles. Il y a dès lors plus de garçons que de filles diagnostiqués comme étant atteints d´ADHD.

    Le traitement se fait grâce au méthylphénidate (ritaline ou concerta) qui est aussi utilisé dans les troubles du sommeil.

    Concernant le sommeil :
Les patients atteints de troubles du Déficit de l´Attention/Hyperactivité ont souvent des difficultés d'endormissement mais ils peuvent aussi présenter une somnolence diurne pouvant être importante même si celle si n'est pas percue par la personne. Cela peut donc poser des problèmes liés à un endormissement brutal en conduisant ou autre...
Il a été montré que plus les patients sont hyperactifs et moins ils se sentent somnolents alors qu'ils le sont. De plus le nombre de mouvements périodiques de jambes augmente avec la sévérité de l'hyperactivité. Parallèlement les patients narcoleptiques les plus somnolents se sentent hyperactif.


Critères de la maladie :

Hyperactivité :

  • Remue souvent les mains ou les pieds, ou se tortille sur son siège
  • Se lève souvent en classe ou dans d´autres situations où il est supposé rester assis
  • Souvent, court ou grimpe partout, dans des situations où cela est inapproprié (chez les adolescents ou les adultes, ce symptômes peut se limiter à un sentiment subjectif d´impatience motrice)
  • A souvent du mal à se tenir tranquille dans les jeux ou les activités de loisir
  • Est souvent "sur la brèche" ou agit souvent comme s´il était "monté sur ressorts"
  • Parle souvent trop

 

 

 

 

Impulsivité:

  • Laisse souvent échapper la réponse à une question qui n´est pas encore entièrement posée
  • A souvent du mal à attendre son tour
  • Interrompt souvent les autres ou impose sa présence (p. ex., fait irruption dans les conversations ou dans les jeux)



 

Inattention:

  • Souvent, ne parvient pas à prêter attention aux détails, ou fait des fautes d´étourderie dans les devoirs scolaires, le travail ou d´autres activités
  • A souvent du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux
  • Semble souvent ne pas écouter quand on lui parle personnellement
  • Souvent, ne se conforme pas aux consignes et ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles (cela n´est pas dû à un comportement d´opposition, ni à une incapacité à comprendre les consignes)
  • A souvent du mal à organiser ses travaux ou ses activités
  • Souvent, évite, a en aversion, ou fait à contrecoeur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (comme le travail scolaire ou les devoirs à la maison)
  • Perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités (p.ex. jouets, cahiers de devoirs, crayons, livres ou outils)
  • Souvent, se laisse facilement distraire par des stimulus externes
  • A des oublis fréquents dans la vie quotidienne

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 26-11-2007 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!