www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Aspect comportemental du sommeil arrow Décalage
25-06-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Décalage Convertir en PDF 

    Le décalage de notre rythme ne doit pas être pris à la légère. Le premier aspect est le décalage horaire (jet lag) du a un voyage a l'étranger. Si le décalage est de plusieurs heures alors notre corps va devoir s'habituer au nouveau rythme. Ceci se sera progressivement (généralement en quelques jours) et le retour sera également suivi d'une période de réadaptation.

    Recommandations : La durée d'un voyage à l'étranger avec fort décalage horaire, sur le plan physiologique, est conseillé de n'être que de 2 ou 3 jours ou alors plus d'une semaine. Dans le premier cas le corps ne s'adaptera pas et il n'y aura pas de problemes au retour. Dans le deuxième cas notre corps aura le temps de s'adpater au rythme local. Mais le pire est un voyage de 4 ou 5 jours : dans ce cas notre horloge va commencer à s'habituer au rythme local sans avoir le temps d'y parvenir et lors du retour il faudra que notre horloge se recalle a nouveau sur notre fuseau.
    L'usage de la mélatonine pour contrer le jet lag est courant aux états unis. On peut y voir un intérêt à la prise de cette substance quelques jours avant de partir et lors de l'arrivée pour aider notre corps a régler son horloge biologique sur le bon fuseau. Mais cette prise dois se faire a des heures précises suivant le décallage horaire et le temps et l'horaire du voyage. Il faut donc avoir une bonne connaissance du sommeil, de l'aspect circadien et de la molécule pour pouvoir l'utiliser avec efficacité.

   

    Le deuxième aspect du décalage est celui du travail posté, travail de nuit et également les personnes se décallant petit à petit sans s'en rendre compte.

    Ici je ne macherai pas mes mots : le travail posté alterné est vraiment le pire du point de vue physiologique. Cela revient a changer de fuseau horaire toutes les semaines : le corps commence a peine a s'habituer qu'on lui demande se changer de rythme! A banir si possible.

    Le travail de nuit ou le travail décalé en continue est quelque chose de particulier. Si la personne reste dans son rythme de travail alors il n'y a pas de probleme pour le corps qui va s'habitué et rester bien calé sur les horaires demandés. Mais il faut savoir que tout le monde n'a pas les mêmes réactions face au travail de nuit : certains ne supportent pas et pour d'autres il n'y a aucune gène.
De même pour un travail régulier de 4h du matin jusque 12h : le corps s'habituera bien.

Le problème résidera toujours dans les périodes de repos ou de vacances de ces travailleurs. S'ils gardent leur rythme ils seront décalés par rapport à leur entourage, mais s'ils prennent le bon rythme alors ils devront se réhanituer a leurs horaires de travail. Du point de vue circadien il est conseillé de garder son rythme de travail; mais il est évident que cela va créer des problèmes.

    Le troisième point est celui des personnes se décallant petit a petit. Prenons l'exemple bien connu des jeunes jouant a l'ordinateur toute la nuit. En géneral au début tout va bien mais ils vont commencer a se coucher à minuit, puis a 1h puis à 2h... Et comme ils se sont levés tard il ne peuvent bien sur pas dormir a 22h dans ce cas la; d'ou l'installation du décallage.  

    Revenir dans le bon cycle.

La recette miracle est assez simple tout en étant difficile d'application : si quelqu"un veut revenir au rythme "normal" il va falloir qu'il se couche vers 22 ou 23h. Or a cette heure la il ne pourra s'endormir. Le secret est donc de ne pas dormir pendant 36h, pour, le lendemain vers 22h, être tellement fatigué que le sommeil sera possibe en dehors su cycle habituel. Ensuite il faudra rester dans ce cycle "normal" sous peine de devoir tout recommencer au premier écart.

Dernière mise à jour : ( 02-04-2007 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!