www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Généralités arrow Différences individuelles
12-12-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Différences individuelles Convertir en PDF 

    Le sommeil est constitué des mêmes stades chez tous les individus (sauf pathologie). Mais il existe de grandes différences entre deux individus. Tout d'abord le sommeil va varier selon l'âge et le sexe.

    Une croyance erronée est que tout le monde possède un besoin de sommeil d'environ 7h30 à 8h par nuit. En fait c'est la moyenne des durées de sommeil qui est de 7h30. Et toute personne connaissant les statistiques comprendra le sens de cela. En fait le besoin individuel de sommeil varie énormément : il existe des courts dormeurs se sentant en forme toute la journée avec 5 à 7 heures de sommeil alors que pour les longs dormeurs le besoin de sommeil est entre 8 et 10 heures. Mais il existe des personnes ayant un besoin minime de sommeil, en effet avec 2 à 4 heures de sommeil ils sont efficaces le reste de la journée! C'est une chance incroyable et il ne faut surtout pas confondre ces très courts dormeurs avec des insomniaques!!! A l'opposé il existe des longs dormeurs qui ont besoin de plus de 10 heures de sommeil pour être en forme toute la journée. 

    Une autre différence entre 2 personnes est l'aspect circadien. On dit qu'il existe des personnes qui sont plus du matin et d'autres plus du soir. Si 2 personnes ont besoin de 6 heures de sommeil, la première peut avoir besoin de dormir de 22h à 4h du matin alors que la deuxième a besoin de dormir de 1h à 7h!!! 

    Un autre facteur est la rapidité à s'endormir, on parle de latence d'endormissement. Certaines personnes s'endorment en quelques minutes alors que pour d'autre il faut plusieurs dizaines de minutes.Mais attention car la privation de sommeil diminue cette latence tandis qu'essayer de dormir alors que ce n'est pas "notre" heure augmente cette latence. Encore une fois il ne faut pas se croire insomniaque si on ne peut dormir qu'à 2h du matin.

    Il existe donc des différences physiologiques à respecter pour un sommeil et un éveil de qualité. Une erreur souvent commise est l'obligation pour un couple (ou la famille entière) de se lever et de se coucher à la même heure. C'est l'idéal si ce rythme convient à tous, sinon il ne faut pas forcer quelqu'un à se lever ou à se coucher a une heure fixe. (Cela ne veut pas dire qu'il faut laisser son fils jouer à l'ordinateur jusqu'à 4h du matin pour se lever à 6h30 et aller à l'école!)

    Il existe aussi des différences intra-individuelles dans les caractéristiques du sommeil. Pour la femme il y a une variation au cours du cycle menstruel et pour tous il existe une variation saisonnière.

 

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 19-04-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!