www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Hypersomnie idiopathique arrow Données actuelles arrow Médecine alternative
27-05-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Médecine Alternative Convertir en PDF 

    Récemment on m'a demandé pourquoi je ne parlais pas des médecines alternative dans le cas de l'hypersomnie idiopathique. Voila donc qui est fait!

    Aucune étude n'a été faite concernant l'utilité des médecines alternatives sur les patients atteints d'hypersomnie idiopathique, aussi bien isolément de tout traitement pharmacologique classique ou en combinaison. Ainsi je ne peux vous orienter vers ce type de soin, toutefois je ne vous y décourage pas puisque qui ne tente rien, n'a rien. Cela me serait d'une grande utilité de connaitre vos avis et les résultats de vos essais de différents types de soins : acuponcture, homéopathie, ostéopathie, régime, cure vitaminique, hypnose, programmation neuro linguistique (PNL = NLP) ... De plus si certains spécialistes de ces techniques sont intéressés pour les essayer sur des patients atteints d'hypersomnie idiopathique, ils peuvent me contacter et je leur trouverai rapidement des patients intéressés pour essayer ce traitement.

    L'ostéopathie pourrait théoriquement être efficace chez un patient hypersomniaque chez qui ses troubles seraient issus d'une compression d'une certaine zone cérébrale due à un os qui aurait bougé; et dans ce cas précis l'ostéopathie pourrait éventuellement apporter des résultats bénéfiques. Mais ceci n'est qu'hypothèse puisqu'aucune étude ne va dans ce sens. De plus cela ne marcherait que chez une minorité de patients, et il faudrait que le médecin ostéopathe réussisse la manipulation. Je ne connais pas assez cette technique pour en dire plus et je ne connais pas de médecin ostéopathe qui ait testé cela ou qui soit intéressé pour l'essayer. 

    L'important sera encore une fois de ne pas s'enfermer sur un type de soin si celui ci n'est pas bénéfique puisque cela bloquerait toute évolution. L'hypersomnie est une maladie très variable, il semble donc que plusieurs mécanismes puissent amener au diagnostique d'hypersomnie idiopathique. C'est pourquoi les médicaments classiques (stimulants) fonctionnent chez certains patients. Chez les autres il reste à trouver le mécanisme en cause et le remède adapté.

 

Dernière mise à jour : ( 12-03-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!