www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Données avancées arrow cortistatine
30-05-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



cortistatine Convertir en PDF 
    La cortistatine, bien qu’appartenant à la même famille peptidergique que la somatostatine (les deux peptides possedent 11 acides amines communs sur 14) et bien que se liant avec une haute affinité, à des récepteurs communs (les récepteurs de la somatostatine), se distingue de ce dernier peptide par sa capacité à générer des réponses physiologiques propres; en particulier, l’administration intracérébroventriculaire de cortistatine entraine une augmentation des taux de sommeil lent. Le rôle potentiel de la cortistatine dans les processus mnésiques est suggéré par l’observation que la surexpression de CST bloque l’induction de LTP (long term potentiation).
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!