www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Généralités arrow L'animal
22-10-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



L'animal Convertir en PDF 

    Le sommeil est également présent chez les animaux. Tout d'abord les mammifères possèdent un sommeil organisé comme le nôtre : sommeil lent et sommeil paradoxal. Il a été montré que ces animaux rêvent tout comme nous. Vous avez peut être déjà eu l'occasion de voir votre chat ou chien dormir en faisant quelques bruits ou légers mouvements.

    Les mammifères marins possèdent également un sommeil analogue. Mais par exemple le dauphin possède la particularité de ne dormir que d'un seul hémisphère à la fois. Et tout en dormant, il continue à nager a la surface pour pouvoir respirer. Mais bien que puissant paraitre logique : la nageoire utilisée pour rester à la surface est toujours la même et n'alterne pas de coté parallèlement à l'hémisphère cérébral endormi.

    Chez l'orque, un fait extraordinaire est la capacité de la mère orque qui vient d'avoir son bébé de ne pas dormir pendant deux semaines. Cela lui permet de protéger sa progéniture qui elle même ne dort pas pendant ses 15 premiers jours de vie.
     La baleine et le beluga ont la particularité de dormir plus longtemps avec l'age, ce qui est l'opposé de ce qui se passe chez l'Homme.
    Chez les autres animaux la présence de sommeil est plus discuté. Il a été trouvé un ralentissement cérébral chez certains reptiles mais rien de tel chez d'autres reptiles. Ceci nous ramène a la question du rôle du sommeil : si certains animaux vivent sans dormir alors un rôle vital du sommeil est remis en question.
 
 
    Les Records :
 
 
  • L'animal qui dort le plus longtemps est la chauve souris avec 20 heures puis l'opossum avec 19,4 heures
  • L'animal qui fait le plus de sommeil paradoxal est le playtorus puis les suivants sont respectivement : le ferret, l'armadillo et l'opossum. 
  • L'animal qui fait le moins de sommeil paradoxal est le dauphin puisque ce stade est quasi inexistant chez lui.
 
 
 
 
 
 
 







Dernière mise à jour : ( 10-02-2010 )
 
< Précédent
 
Top! Top!