www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Thèse de Neurosciences arrow Partenariat arrow Spécialistes
18-11-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Spécialistes Convertir en PDF 


    Dans le cadre de ce travail de recherche et pour aider les patients atteints d'hypersomnie idiopathique, j'aimerai entrer en contact avec plusieurs spécialistes s'intéressant un minimum au sommeil ou à la fatigue et la vigilance :

Un médecin généraliste qui pourrait prendre un peu de temps pour suivre la santé globale des hypersomniaques et peut-être leur trouver des points communs qui ont échappés aux spécialistes.

Un cardialogue pour étudier les problèmes liés à l'hypotension orthostatique et au syndrome de raynaud.

Un nutritioniste pour étudier l'aspect lié à l'alimentation et aux dépenses énergétiques. Est ce que les patients pourraient avoir une digestion plus rapide ou plus lente, quelles en seraient les conséquences. Ne pas manger à midi pourrait il aider les patients en évitant la fatigue post digestive du midi? Le manque d'énergie peut-il créer une fatigue? Peut on optimiser l'apport alimlentaire des patients? Par exemple différence entre le repas de midi et du soir, utilisation de produits hyper protéinés ou d'autres choses. De plus le fait que le traitement pharmacologique actuelle soit basé sur des psychostimulants ayant un effet non négligeable sur la perte d'appétit doit il être compensé?

Un médecin du sport qui pourrait m'aider concernant l'aspect dépense physique, fatigue physique et récupération. Je pense qu'il pourrait aussi apporter une aide aux patients en utilisant ses connaissances concernant le sport de haut niveau par exemple du point de vue de l'alimentation.

Un occuliste ou autre personne spécialisée dans la vue. En effet il semble vraiment exister un lien entre la sévérité des symptômes de l'hypersomnie idiopathique et les différents types de lumière (clignotements, flash, néons,écran d'ordinateur à faible fréquence de rafraichissement 50Hz) mais aussi avec le champ visuel (Vue dégagée où obligation de fixer sa vue sur quelque chose de proche)

    Le but serait dans un premier temps de m'apporter certaines réponses quant à la relation possible entre l'hypersomnie idiopathique, la fatigue... et leur spécialité. De même je pourrais répondre à vos questions que vous vous posez sur le sommeil (directement ou en cherchant un peu) et aussi de voir s'il existe des pathologies dans leur spécialité ou sont présents des symptômes retrouvés dans l'hypersomnie. Dans un deuxième temps nous pourrions envisager d'essayer sur quelques patients intéréssés certains soins spécifiques à votre spécialité et en cas de résultats positifs nous pourrions mettre en place un protocole de recherche afin de valider l'intêret de cette technique dans l'hypersomnie idiopathique où dans un type bien précis de cette maladie. 

    De la même facon si des professionnels de médecines alternatives sont intéressés, je suis ouvert à tout partenariat pouvant apporter des réponses (positives ou négatives) concernant leur utilité dans le cadre de cette pathologie du sommeil. Par exemple homéopathie, ostéopathie, acupuncture, hypnose, programmation neuro linguistique (PNL=NLP) ou tout autre technique que vous pensez pouvoir être utile, seule  ou en complément du traitement pharmacologique actuellement proposé aux patients hypersomniaques.

 

    De plus j'aimerai entrer en contact avec un spécialiste (médecin, thésard, chercheur...) de ces différentes pathologies : 

    - Schizophrénie

    - Syndrome de fatigue chronique

    - Perte d'auto activation psychique (PAAP)

    - Syndrome de Raynaud 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 14-07-2007 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!