www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Le sommeil arrow Parasomnies arrow Myoclonies d'endormissement
24-09-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Myoclonies d'endormissement Convertir en PDF 


Les myoclonies d'endormissement qui ne constituent pas à proprement parler un trouble du sommeil, sauf dans de rares cas où elles sont très handicapantes, sont tout à fait normales. Elles font partie des parasomnies de la transition veille-sommeil.

Il s'agit de secousses musculaires rapides, survenant lors de l'endormissement. Elles peuvent être généralisées ou ne concerner qu'un groupe musculaire (les membres inférieurs essentiellement). Elles peuvent ou non réveiller le sujet. Elles peuvent être accompagnées d'hallucinations hypnagogiques, le plus souvent de type vestibulaire (sens de l'équilibre) : une impression de chute. D'autres types d'hallucinations y sont parfois associées (visuelles, auditives).

Il faut distinguer des myoclonies hypnagogiques, les mouvements périodiques des jambes et le syndrome des jambes sans repos.

 

 

Dernière mise à jour : ( 14-04-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Top! Top!