www.mamboteam.com
Hypersomnie idiopathique, hypersomnies centrales primaires et secondaires; somnolence, fatigue et sommeil  
Accueil arrow Hypersomnie idiopathique arrow Données actuelles
27-07-2017
 
 
Menu principal
Accueil
Le sommeil
Hypersomnie idiopathique
Hypersomnies secondaires
Narcolepsie avec cataplexie
Thèse de Neurosciences
Liens
Plan de Hypersomnies.fr


Image Exemple



Données actuelles

Voici la classification actuelle de l'hypersomnie idiopathique

 Hypersomnie a temps de sommeil normal

 Hypersomnie à temps de sommeil allongé (plus de 11 heures)


     Un autre type d'hypersomnies qui ne nous intéresse pas ici est l'hypersomnie psychiatrique ou hypersomnie en sommeil léger. Dans cette pathologie le trouble est d'origine psychologique et il s'apparente plus à de la clinophilie qu'a de l'hypersomnie: les patients restent allongés dans leur lit sans réellement dormir. Elles ne peuvent être distinguées des hypersomnies idiopathiques que par la réalisation d'un bilan de sommeil qui objectivera la durée et la qualité réelle du sommeil.

    Dans le syndrome de fatigue chronique les patients se plaignent de fatigue diurne comme dans l'hypersomnie mais la grande différence est que leur sommeil est de mauvaise qualité.

    La fibromyalgie est une autre maladie dans laquelle on retrouve une plainte de fatigue diurne. Des symptômes sont retrouvés dans la fatigue chronique et la encore le sommeil est de mauvaise qualité. 

 Diagnostique différentiel :

  • Narcolepsie
  • Syndrome d'apnées-hypopnées
  • Hypersomnie psychiatrique = hypersomnie en sommeil léger
  • Syndrome de fatigue chronique
  • Syndrome de décalage de phase

 

 

 

 

 

Traitement de l'hypersomnie idiopathique
Tout ce qui peut etre fait pour aller mieux
Médecine Alternative
résultats divers
Interview
 
Top! Top!